JetMan, l’homme volant à 400 km/h

1 – C’est quoi ?

Jetman, c’est un homme avion à réaction capable de 400 km/h, de décoller comme un hélico et de voltiger comme un Extra 300.

2 – Qui est à l’origine ?

Yves Rossy, pilote de chasse Suisse et commandant de bord Swissair est l’inventeur du concept du Jetman.

Après quelques débuts chaotiques dûs au manque de rigidité de l’aile, Yves réalise en 2004 son premier vol.

Après plusieurs années d’efforts et de recherche en majorité sur ses fonds propres, en 2007 avec quatre réacteurs sous ses ailes il peut évoluer aisément dans les trois dimensions.

Un an plus tard en Septembre 2008, il traverse La Manche en moins de dix minutes

3 – Un peu d’histoire

Yves Rossi est le défricheur du vol humain sous réacteurs, tous les jetpack-men actuels lui doivent beaucoup. Il fut le premier à voler horizontalement grâce à l’aide de réacteurs le propulsant sans carlingue ni habitacle.

Ses premiers essais remontent au début des années 2000 soit globalement dix ans avant les premiers jetpacks.

A son premier essai d’aile volante, le manque de rigidité entraine son repliage en vol et son parachute se met en torche et il n’a dû son salut qu’à l’ouverture tardive (dix secondes interminables) de son parachute ventral.

Avec un carrière entièrement dédiée à l’aviation comme pilote de chasse helvétique sur la machine phare de l’époque le Mirage III et commandant de bord chez SwissAir où il obtiendra sa qualification A380, il trouve à occuper son temps libre en pratiquant un assortiment hétéroclite de sports plus extrêmes les uns que les autres tous liés à la chute libre. En 2001 la faillite retentissante de la compagnie nationale Suisse le laisse quelque peu désoeuvré et surtout avec beaucoup moins d’occupation.

Le temps est venu de trouver un moyen pour voler horizontalement. La rencontre avec Jetcat une société allemande qui lui fournira les premiers mini réacteurs est déterminante.

En effet le rapport poids puissance des turboréacteurs est insurpassable.

La sécurité lui fait implanter quatre de ces turbines sous ses ailes, ainsi il se retrouve libre de ses évolutions, le ciel s’ouvre.

Tout ne fut pourtant pas de tout repos, en 2005 il échappe de justesse à un crash, son parachute ne daignant s’ouvrir qu’à 500 mètres du sol, l’aile est endommagée, il faut recommencer.

En 2007 le nouveau design de l’aile permet d’ouvrir le parachute bien plus bas (200 mètres) lui permettant donc de voler plus bas sans risque supplémentaire.

Suivent la première traversée de La manche, puis le survol du Grand Canyon, le vol en patrouille avec d’emblématiques machines, Spitfire, Mirage, A380…

décembre 2019

VTOL

Décollage et atterrissage vertical

décembre 2019
novembre 2015

A380

Vol en patrouille avec un A380

novembre 2015
mai 2011

Grand canyon

Survol de grand canyon

mai 2011
septembre 2008

La Manche

Traversée de la manche <10 min

septembre 2008
juin 2004

Premier vol

Premier vol d’une durée de cinq minutes

juin 2004

Enfin après la rupture avec Dubaï en 2019, son sponsor principal, il retourne en Suisse et démontre le premier les capacités VTOL de son aile dès Décembre 2019.

Une erreur de pilotage le prive un mois plus tard de décrocher la timbale du décollage vertical associé à la transition vers le vol en ligne.

Celle-ci échouera quelques semaines plus tard à ses anciens coéquipiers du team Jetman Dubaï qui a lui-même fondé quelques années auparavant.

Il faut reconnaitre qu’ils le feront avec l’art et la manière avec une transition parfaitement réussie, une montée impressionnante à 1800 mètres d’altitude précédé d’un tonneau et un looping de victoire, une première.

4 – Comment ça marche ?

Toutes ces années à passer sur la mise au point payent maintenant, en effet les risques liés au vol ont été largement limités.

Le pilote est équipé d’une combinaison anti-feu et même les bottes reçoivent une protection supplémentaire. Quatre parachutes sont embarqués, un pour l’aile elle-même si Yves doit l’abandonner, les trois autres pour lui seul : un pour ralentir la chute, le second faisant office de parachute principal et un troisième en ultime recours.

Le casque est une pièce de haute technologie, une panoplie de sons l’alerte des risques à venir, le plus fort d’entre eux étant lié au franchissement du plancher des 900 mètres d’altitude sous lequel il faut ouvrir le parachute.

Avec les pleins effectués l’équipement peut dépasser les 90 kg.

Avant d’en arriver au modèle évolué et fiabilité que nous avons sous les yeux, il a fallu 15 ans de recherche et d’expérimentation, pas moins de quinze prototypes construits.

Aujourd’hui Yves confie : “je me dirige en vol uniquement avec mon corps et mes sensations, levant ma tête pour monter et l’abaissant pour plonger et descendre, on dirait que je vole qu’avec mon corps et mes sensations, planant comme si mon aile était une partie naturelle de mon corps si bien que je ne la sens pas du tout en vol.” 

5 – Caractéristiques

JETMANJETMAN
Nombre de passagers1
LongueurNon communiquée
HauteurNon communiquée
Envergure2 mètres
Poids à vide55 kg
Poids en charge maxNon communiquée
Charge utileNon communiquée
Autonomie6 – 13 mn
Distance franchissableNon communiquée
Vitesse de croisière 250 km/h
Vitesse max actuelle / projetée350 / > 400 km/h
Plafond pratique6000 mètres
Propulseurs4 mini réacteurs
Puissance / poussée4 X 550 Newton
EnergieKerosene
Date du premier vol2004
Etat d’avancemantEssais, démonstrations

6 – Videos

Chaine YouTube Yves Rossy

Toutes les vidéos d’Yves

Chaine YouTube Jetman Dubaï


Pour plus de videos direction la chaine Youtube de Jetman Dubaï.

7 – Galerie

Instagram Yves Rossi

Plus de photos en cliquant sur le bouton ci-contre.

Instagram Dubaï

Plus de photos en cliquant sur le bouton ci-contre.

8 – Où voir ça en direct ?

Le mieux est de se connecter aux sites de chacun des teams, voir les liens ci-dessous.

9 – Je veux essayer !!!

Là ça va pas être possible, seuls quatre pilotes sont qualifiés de par le monde et il n’y a pas d’école.

10 – Réseaux sociaux

Yves Rossi
Jetman Dubaï

11 – Lien vers les sites Yves rossy et Jetman Dubaï

Cliquez sur les logos.

12 – En conclusion

Jetman est le jetpack le plus performant du monde, 400 km/h en pointe, capable de monter à 10000 pieds/minute et doté d’un parachute, incroyable.

Leave a Reply